Skip to content

Produire en France

13 décembre 2011

Produire en France, c’est aussi ReConstruire des EcoRégions en réorganisant et planifiant les productions locales pour répondre à la demande territoriale.

L’ objectif  est de permettre un développement des Régions , en préservant le lien humain et l’environnement, tout en développant les solidarités. Un espace ou l’homme se trouve non pas au-dessus mais parmi son environnement. Ceci nécessite la mise en œuvre d’une économie au service d’un développement humain qualitatif et non plus exclusivement quantitatif.

Nous devons reconstruire les espaces économiques régionaux, en régénérant une économie de proximité pour satisfaire les besoins essentiels de la population locale (Agriculture – Agroalimentaire – Industrie – Artisanat) en privilégiant la production, la transformation et la consommation des ressources locales.

Les collectivités locales peuvent et doivent être des acteurs majeurs de cette transformations en ayant l’obligation pour les achats et investissements publics (la commande publique représente environ 10% du PIB) de s’inscrire systématiquement dans une perspective de soutenabilité et d’éco-responsabilité (notion d’exemplarité des politiques publiques) (alimentation de proximité – véhicules propres …) en favorisant les PME locales, respectueuses de l’environnement. La puissance publique peut également encourager tous les marchés captifs à en faire de même par des incitations fiscales fortes.

Afin de rendre tous les agents économiques (producteurs et consommateurs) responsables de leurs actes et que chacun agisse en connaissance de cause, il est primordial d’avoir une information objective, exhaustive, transparente et accessible à tous.
Le Logo « Produit en France » doit aller plus loin et contenir la traçabilité écologique complète de toute production humaine (cycle de vie des produits – éco-étiquetage [empreinte écologique]) pour pouvoir mener une politique incitative de consommation locoRégionale, mais aussi de préservation des ressources et de l’environnement.
A partir du cycle de vie des produits et de leur empreinte écologique, on pourra créer un éco étiquetage qui permettra de moduler le prix selon un principe de bonus – malus. Le malus des produits polluants (essentiellement les produits venants de loin nécessitant une importante dépense carbone pour le transports) servira de bonus pour les produits les moins polluants (produits locaux, régionaux, Européens), rétablissant ainsi la vérité du coût environnemental, de sorte que les produits locaux soit moins chers que les produits venants d’autres continents. Il est anormal qu’un produit ayant fait un demi tour de la terre pour arriver à nous, soit moins cher que le même produit fabriqué dans la région !
Pour relancer la production locale (Française et Européenne), il est essentiel de relancer également la consommation des produits locaux par l’attractivité des prix (par ce sytème de bonus/Malus). Avant d’être un impératif économique, c’est un impératif écologique !

Publicités

From → Politique

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :