Skip to content

Plaidoyer pour une Majorité Centrale

15 décembre 2011
 L’heure est à l’Unité nationale. 

En effet, la question n’est plus Droite ou Gauche, puisque du PC à l’UMP, tout le monde s’est rallié à l’économie de marché. La vrai question est : « nouvelle social démocratie » ou Néolibéralisme  ?   La nouvelle social démocratie que nous prônons avec F.Bayrou, transcende le vieil et obsolète clivage Droite/Gauche, appelle une nouvelle majorité centrale et met l’homme,  au centre du projet sociètal alors que le néolibéralisme y met l’économie, ce qui est difficilement conciliable avec l’attente de nos concitoyens (exprimée dans les différents sondages) :  transformer la société en profondeur, en continuant à nous développer sans épuiser les ressources, tout en réduisant les inégalités. 
Il s’agit de passer d’une civilisation “du beaucoup avoir” à une civilisation “du mieux être”. Nous devons tendre au zéro gaspillage et promouvoir des modes de production et de consommation durable, avec comme principal souci, la préservation des ressources naturelles et les économies d’énergie, la solidarité entre les personnes, entre les générations et les pays nord/sud.
En proposant le non cumul des mandats, nous refonderons également la démocratie, qui nécessite plus de respiration,  et plus de renouvellement pour ne pas s’asphyxier. Le cumul des mandats empêche cette respiration.Il fige et fibrose la pensée politique et permet à une classe d’oligarque de confisquer l’administration de la chose publique. Redonnons à la politique sa noblesse et sa grandeur au seul service de l’intérêt général, en instaurant le mandat unique, pour un véritable turn over des élus, de l’énergie à entreprendre, des idées, des innovations…

Cette nouvelle majorité centrale que nous voulons bâtir, centrée sur le développement humain, est libre et indépendante des anciens clivages, et répond au concept moderne de dialogique, forgé par Edgar Morin pour exprimer la fusion en une unité complexe  de deux ou plusieurs logiques différentes, voire contraires. Ce concept apparaît dans la pensée d’Edgar Morin à la fois comme réponse à un défi, (le défi de la complexité du réel qui débusque nos logiques coutumières-aristotélicienne, cartésienne, etc.) et la nécessité d’une révolution de pensée, voire des mentalités. Ou pour citer Albert Einstein :« Si nous ne changeons pas notre façon de penser, nous ne serons pas capables de résoudre les problèmes que nous créons avec nos modes actuels de pensée »

Un des apports majeurs de cette pensée complexe est de faire surgir au cœur de notre conscience le problème de la contradiction au sein du réel, problème résolu dans la pensée classique (droite/gauche) soit par la liquidation de la contradiction comme voile de la simplicité du réel, soit par la hiérarchisation (dialectique) de diverses logiques débouchant sur une synthèse dont la teneur n’est rien de plus que l’élimination de la contradiction, donc de la diversité, soit encore par l’isolement ou l’enfermement de chaque logique.


A l’heure de la convergence de plusieurs crises (crise économique, crise énergétique, crise climatique, crise démographique, crise démocratique), nous devons radicalement changer de modèle de société et refonder une société où la personne humaine est le centre, et non plus l’économie, la finance et la technique.

Cette nouvelle majorité centrale en redonnant du sens à l’action politique, est porteuse d’un nouveau destin pour la collectivité et est aujourd’hui incontournable pour faire face aux nouveaux défis qui nous attendent.

“Nul n’arrête une idée dont le temps est venu” (Victor Hugo) : Votez F.Bayrou !

Publicités

From → Politique

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :