Skip to content

Pour un centre libre et indépendant !

8 septembre 2012

Pourquoi vouloir rester centriste ? Pour dépasser le clivage droite/gauche, pour sortir du modèle actuel où la finance gouverne et inventer un nouveau modèle de développement ! Parce que ces idéologies, un temps nécessaires et adaptées à une époque, ont atteint leur limite pour penser la complexité du monde actuel. A gauche la pensée dominante est encore « tout ce qui est public, est vertueux et tout ce qui est privé, est mauvais » et à droite, c’est exactement le contraire ! Mais ni la droite, ni la gauche actuellement au pouvoir, ne remettent en cause le modèle actuel, puisque aussi bien l’ancien gouvernement que le nouveau, nous explique jour après jour, qu’il faut sauver le système bancaire, de tel ou tel pays Européen, sinon c’est la faillite des états, la recession, le blocage des investissements des PME, l’augmentation du chômage ….

Nous, centristes, nous ne pensons pas en terme manichéen, mais en terme dialogique et nous voulons opérer une sorte de syncrétisme entre idéologie de droite et idéologie de gauche : garder ce qui est vertueux et éliminer ce qui est mauvais, aussi bien de droite que de gauche,  pour fonder un nouveau modèle de société, une nouvelle social démocratie.

Et cette nouvelle social démocratie que nous prônons, transcende le vieil et obsolète clivage Droite/Gauche, et appelle un nouveau modèle de société qui met l’homme et l’écologie sociale au centre du projet sociétal.

Cette nouvelle social démocratie que nous voulons bâtir, centrée sur le développement humain, est libre et indépendante des anciens clivages, et répond à la nécessité d’une révolution de pensée, voire des mentalités. pour citer Albert Einstein :« Si nous ne changeons pas notre façon de penser, nous ne serons pas capables de résoudre les problèmes que nous créons avec nos modes actuels de pensée »

Nous pensons que seul un centre libre et indépendant, social démocrate et écologique, rassemblant des hommes et des femmes libérés des vieilles idéologies et soucieux du seul développement humain, peut être porteur d’un nouveau destin pour la collectivité et est aujourd’hui incontournable pour faire face aux nouveaux défis qui nous attendent.

“Nul n’arrête une idée dont le temps est venu” (Victor Hugo)

Publicités

From → Politique

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :