Skip to content

Ni égalitarisme, ni méritocratie !

23 décembre 2012

D’un point de vue anthropologique, nos atouts et nos dons, comme nos faiblesses et nos handicaps, ne sont pas seulement naturels mais socialement induits.       [ Ceci est vrai pour tous processus vivants et est lié à la plasticité des gènes : l’expression des gènes est directement soumise à l’environnement, un même gène soumis à 2 environnements différents ne s’exprimera pas de la même façon (ce qui explique en faisant un raccourci que 2 jumeaux homozygotes ne se ressemblent pas à 100% (physiquement et psychologiquement) car ils n’ont pas un vécu strictement identique).]

Nous devons accepter et assumer ça pour sortir de l’égalitarisme absolu.

Il en va de même pour la méritocratie. Le mérite n’est pas qu’un attribut personnel, il dépend et résulte de circonstances sociales souvent invisibles. En effet, l’échec est aussi dépendant de la demande sociale. Certains talents ne sont pas valorisés, tout simplement car il n’y a pas de demande pour eux à ce moment là.

La droite ne voyant souvent que par la méritocratie et la gauche que par l’égalitarisme, sont trop simplistes.

Et je pense qu’il est très dangereux de simplifier, et de ne toujours raisonner, surtout en occident, qu’en terme manichéen, et/ou selon le principe de causalité linéaire. Pour bien comprendre le monde moderne et surtout, but essentiel de la Politique, pour bien agir dans l’intérêt général, il est essentiel de raisonner en terme de complexité, de dialogique, de récursivité et de causalité circulaire (Ed. Morin).

Quand sortirons nous de cette dualité simplificatrice, pour affronter la complexité du réel et fonder une Politique moderne, faite d’une pluralité des pouvoirs et des contre pouvoirs, garantissant à la fois les libertés individuelles et la justice sociale, la lutte contre les inégalités et l’épanouïssement de chacun ? « C’est de la pluralité que resultera la bonne décision » Montesquieu.

Le bien être de chacun dépend du développement de tous. L’utopie de « la main invisible du marché » n’aboutit qu’à la progression des inégalités par le biais de la course effrénée à la réussite, en laissant de côté et en éliminant les plus faibles (Darwinisme social). Voulons nous vraiment un tel modèle de société ? Moi, non ! Nous devons résister à cette ultralibéralisation de la société qui est partout à l’oeuvre et militer pour une social-écologie rassemblant des hommes et des femmes libérés des vieilles idéologies et soucieux du seul développement humain, avec une économie au service de l’épanouissement de l’homme dans toutes ses dimensions. Une économie totalement subordonnées à La Politique au seul service d’une progression du bien être de tous et non pas du mieux être de quelques uns. Mieux être sans avoir toujours plus, voila le modèle de société que nous devons bâtir, mais pour ça, nous devons sortir de la société de consommation au seul service de l’économie financière et spéculative. Nous devons raisonner en termes d’économie sociale et solidaire, la seule durable, qui prenne en compte les ressources naturelles, le capital humain et social, comme un patrimoine commun inaliénable ! 

Ne nous laissons pas enfermer dans des concepts de pensée unique. Nous devons repenser toute l’organisation de la société autour du social et de l’environnement, sur des critères qualitatifs, et non plus autour de la seule économie avec des seuls critères quantitatifs (comme l’augmentation du PIB).

Cf : https://alainsilvestre.wordpress.com/2012/06/21/largent-doit-redevenir-un-bien-public/

 

“Nul n’arrête une idée dont le temps est venu” Victor Hugo

Publicités

From → Politique

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :